[MBF Vosges] – Plaidoyer au respect du droit citoyen du vététiste à évoluer en milieu naturel

Les Vététistes sont des citoyens ordinaires avec des droits et des devoirs.

Antenne locale de l’ONG Mountain Bikers Foundation (MBF), fondation œuvrant pour un développement durable et responsable du VTT, MBF Massif des Vosges est active sur le périmètre du Commissariat du Massif des Vosges, soient 590 communes, 7 départements, deux régions et deux Parcs naturels. Nous ne pouvions pas rester sans réaction face aux dernières stigmatisations et attaques faites à l’encontre du VTT à travers une pétition, des propos tenus dans la presse ou encore des pièges sur les sentiers.

Nos bénévoles assurent la promotion d’un développement éco-responsable du VTT dans les différentes disciplines par :

- des actions d’informations, de sensibilisation au bon comportement et à la biodiversité

- au droit à circuler, au respect des autres usagers des activités de nature

- l’organisation de chantiers d’entretiens d’itinéraires de randonnée – chemins et sentiers.  Plusieurs années de suite, le challenge européen Take Care Of Your Trails littéralement Prenez Soins de Vos Sentiers a récompensé plusieurs clubs membres actifs de notre antenne pour leur capacité à mobiliser et leur travail de terrain.

20190427_152315

Si une grande majorité des vététistes sont non affiliées à une fédération ou une association, beaucoup contribuent sans publicité aux ramassages de déchets ou aux remises en état d’itinéraire.

Notre ambition est citoyenne et apolitique, en revanche nous rappelons farouchement la liberté élémentaire et constitutionnelle à circuler sur chemins et sentiers, sauf restrictions légales dument définies par arrêté, justifiées par des éléments objectifs et tangibles, limitées dans le temps et dans l’espace, et non discriminantes.

Si la notion de randonnée est commune dans ce cadre itinérant tant pédestre que cyclo, l’évolution se fait toujours chez quelqu’un : un propriétaire soit privé, communal ou domanial. De même, toutes les activités humaines ont un impact.

Stigmatiser le VTT est un non-sens, voir un raccourci pratique pour désigner l’autre communauté, voir administrer sans vraiment gérer. Le moment est aussi opportun de générer des confrontations communautaristes. C’est peut-être la lecture à faire des mouvements de communication entrepris par les associations dites de protection du Massif. Le jeu est démocratique et nous le respectons.

En revanche, les arguments sont souvent erronés, ou sans base factuelle.

1 / L’Enduro

L’utilisation du terme « Enduro » pour désigner le VTT sur les sentiers est inadaptée. En effet, spécifique à la compétition, dont la FFC (Fédération Française de Cyclisme) est délégataire, ces courses à étapes et aux profils à 90% descendants évoluent en milieu naturel, dans un cadre déclaré et autorisé, balisé et sur une période courte de 1 à 2 jours. En revanche, la base d’entrainement nécessite des pistes dédiées compte tenu de l’engagement et de la vitesse. Ce ne peut être sur les sentiers et chemins de randonnées. Ainsi, il apparait judicieux que les gestionnaires d’espaces et de collectivités territoriales s’ouvrent à l’écoute tant des pratiquants que des protestataires. Ces itinéraires dédiés (anciennes traces de débardages, sentiers d’usages, sentiers abandonnés, combes non exploitées) devront être conventionnés et entretenus de façon pérenne par des acteurs structurés et identifiés.

Spéciales EnDurable Graphisme 2

La plupart des traces dites « sauvages », donc hors des sentiers balisés pour la randonnée et parfois dans le peuplement forestier, sont souvent issues de cette discipline. La pertinence de la gestion contribuera à une offre cadrée et adaptée. Il appartient aux compétiteurs, donc une minorité affiliée FFC, de faire preuve de maturité citoyenne afin de préserver le droit à rouler des vététistes randonneurs.

MBF a créé une boite à outil « EnDurable » afin d’apporter des solutions, de cadrer et de développer cette discipline.

logoENDURABLE

2 / Les sentiers partagés, une notion de droit générique

La randonnée à VTT, qui peut aussi être technique dans sa manière et son terrain d’évolution, a un impact quasiment équivalent à la randonnée pédestre comme le démontre le consensus scientifique. Les comportements responsables qui présagent d’un respect mutuel sont la norme. Le Vététiste doit évoluer dans l’esprit de la culture de montagne par le signalement et salut aux autres usagers (l’un peut avoir besoin de l’autre), le respect du code de courtoisie, la priorité aux piétions, le ralentissement voire le pied à terre sur sentier étroit. Celui qui descend laisse passer celui qui monte. Ainsi les sentiers sont partagés.

courtoisie regle

 

3 / L’élaboration d’une charte VTT, un outil de développement

MBF a aussi été interpellé… par certains éléments de communication promu par le Parc Régional des Ballons des Vosges (PNRBV) et le Club Vosgien de Saint-Amarin tant par des éléments techniques que de textes.

Les termes « d’itinéraires partagés » pour indiquer le dédoublement de passages dans les sentiers illustrent plus des « échappatoires dédiés ». Il s’agit donc d’aménagement dans le foncier, qui engage le propriétaire (privé, communal, domanial). Cela doit être réalisé à la marge soit pour éviter une zone dangereuse (pierriers, marche haute…), ou un aménagement type escalier.

Dans une logique de développement durable et de limitation de l’emprise, MBF préconisent l’entretien, la rénovation, le renforcement et l’adaptation avec les éléments naturels de la sente/trace initiale. Ainsi, le patrimoine des sentiers qui nous été légué par les anciens est préservé sans générer d’autres conséquences.

A vouloir administrer des acteurs légitimes dans leurs activités et expertises, la communication du PNRBV   aura à nouveau jeté un trouble inutile à l’aube de la finalisation de la Charte VTT à laquelle nous contribuons depuis… 4 ans. L’annonce d’interdictions du VTT dans des zones d’hyper fréquentation piétonnes interpelle. Pourquoi le VTT serait l’outil d’ajustement de la fréquentation ?

Il sera utile de nous produire la réflexion et l’étude sur la gestion des flux de circulation avant de conclure avec les acteurs signataires.

Le mouvement d’actions de vététistes avec des Clubs Vosgiens existent depuis plusieurs années. L’émergence d’associations collaboratives préfigurent d’un avenir harmonieux et responsable. Ce sont les acteurs citoyens qui définiront les contours d’un avenir collectif et partagé. Aux élus et instances de soutenir ces élans bénévoles.

Les référents de l’antenne MBF Massif des Vosges

 

Ressources supplémentaires

Le lien vers la pétition des VTTistes vosgiens pour la défense de leur pratique

Le communiqué co-signé par la MBF à destination des élus nationaux et locaux

 

  • Faites tourner l'info !
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Santa Cruz
Trek
MTB Events
Origines Clothing
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Bosch
Shimano
Squirt
MAVIC
MB Race
Rockrider
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Union Sport & Cycle

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et