Témoignage d’un maire : « au nom de quoi refuser aux randonneurs à vélo l’accès aux sentiers et chemins des Vosges ? »

Monsieur le Maire d’Hohrod apporte son soutien au travail de l’antenne MBF du Massif des Vosges par un appel au dialogue en direction des maires des communes de montagne, pour que les réglementations locales ne discriminent pas le VTT…

L’antenne MBF du Massif des Vosges a organisé son assemblée annuelle début novembre, dans les locaux et avec le soutien du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges.

agmbfvosges001

A cette occasion, elle a eu le plaisir de recevoir Monsieur le Maire d’Hohrod (Haut-Rhin), Bernard Florence, qui est notamment l’interlocuteur des Trails Patrol, une association adhérente MBF dans la vallée de Munster.

Durant l’assemblée, il est intervenu pour témoigner de son esprit d’ouverture en direction du VTT. Il nous a ensuite fait suivre son appel à un changement de point de vue des élus et décideurs.

agmbfvosges002

Le massif vosgien est un environnement de moyenne montagne, à cheval sur 7 départements, à proximité d’importants bassins de populations. Il est donc très fréquenté été comme hiver notamment du fait de la qualité de ses itinéraires de randonnée.

Dans ce contexte, les interdictions visant spécifiquement le VTT tendent à se multiplier, sans concertation et sans même parfois de motifs légitimes. Les élus semblent parfois méconnaître l’état des réglementations, le VTT, le droit à l’itinérance et refusent de temps en temps le principe même d’un dialogue.

agmbfvosges003

Témoignage :

Morceaux choisis de l’appel au dialogue de Monsieur le Maire d’Hohrod, Bernard Florence (texte intégral en pièce jointe à cet article) :

« Au nom de quoi refuser aux randonneurs à vélo l’accès aux sentiers et chemins des Vosges ? […] 

Randonner est une liberté individuelle fondée sur le principe de la liberté de circuler, un droit fondamental et universel. Que l’on circule à pied ou à vélo est sans importance, chacun est libre de choisir l’équipement nécessaire à sa randonnée. […] 

Pourtant ces discriminations existent du Vercors à la Carynthie sur tout l’arc alpin, tout comme dans les vallées vosgiennes. Le vélo alpin est apparu fin des années 80, il est encore, un quart de siècle plus tard, l’objet de critiques et d’inimitiés récurrentes. La question de fond est l’intolérance. […] 

La réponse éthique est de ne privilégier aucune pratique et de les placer à égalité dans leur accueil et leur traitement. […] 

La réponse normative trouve sa place dans les réglementations locales. […] 

Elle doit, pour ne pas être l’objet d’une procédure de contestation ou de recours, mettre l’accent sur la tolérance, la liberté, l’équité, le dialogue social, le consensus et évaluer à cette aune les réglementations anciennes. Une bonne tâche pour les maires des communes de montagne. »

En savoir plus :

Texte intégral : « VTT dans le massif des Vosges : une question d’éthique »

Page Facebook de l’antenne MBF massif des Vosges

Dossiers Sentinelle

 

  • Faites tourner l'info !
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Peugeot cycle
EXPOZ
SR Suntour
Squirt
MAVIC
Mulebar
MB Race
Infini Sports
BTWIN
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Unit & Co

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et