Fontainebleau : Alerte interdiction au VTT imminente !

L’Office National des Forêts de Fontainebleau pense interdire le VTT sur les « sentiers bleus » dans son prochain plan d’aménagement.

MBF-NOVTT-FontainebleauSuite à notre dernière rencontre avec l’ONF et les services en charge des sports de nature du Conseil Départemental 77, nous avons élaboré un plan d’action pour assurer la pratique d’un VTT durable et responsable sur ce site exceptionnel qu’est la forêt de Fontainebleau.

Un élément vient néanmoins perturber ce plan d’action et le bon déroulement des activités en forêt de Fontainebleau :

L’ONF reçoit de nombreuses demandes d’acteurs locaux afin d’interdire la pratique du VTT sur les « sentiers bleus ». Les raisons évoquées sont :


  • Conflits entre certains randonneurs et vététistes sur ces sentiers.
  • Érosion de ces mêmes sentiers

Ainsi, pour répondre à ces 2 problèmes identifiés, l’ONF pense interdire le VTT sur les « sentiers bleus » dans son prochain plan d’aménagement.

La décision sera probablement prise lors du prochain comité « accueil et érosion » le 26 mai prochain. Si une telle décision est validée, cela serait malheureusement une première en France.

Aussi, MBF a tenu à alerter immédiatement le Président du Conseil Départemental de Seine et Marne par courrier, afin de porter cette affaire devant la Commission Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (CDESI). Cette commission rassemble tous les acteurs de l’espace naturel (sport, environnement, agriculture…) afin de gérer les lieux de pratiques des sports de nature dans un département.

Alertées par MBF, la FFC et la FFCT soutiennent la démarche de MBF et vont également se poster en opposition par rapport à ce projet.

Pour visionner l’historique du dossier Fontainebleau, cliquez ICI

Extraits :

« L’interdiction du VTT serait la plus mauvaise réponse à apporter.

Tout d’abord, cet interdit sera difficilement applicable, car les sentiers bleus sont les seuls intéressants à pratiquer en VTT et sont les seuls itinéraires balisés. De plus, comme cette décision sera perçue comme injuste et sans fondement, il est peu probable qu’elle soit complètement respectée.

Ainsi, les conflits seront logiquement en hausse, car les vététistes deviendront des « hors-la-loi » non respectueux. Les randonneurs constatant ce non-respect en seront d’autant plus virulents dans leurs réactions.

Le résultat de cette décision serait ainsi très négatif, avec une hausse des conflits d’usages et aucun impact positif sur le problème de l’érosion. »

Les solutions proposées

Fontainebleau érosion_web

Panneaux actuels, considérés comme créateurs de conflits par MBF

Les conflits d’usages :

- Il est nécessaire de modifier la communication existante créatrice de conflits pour la remplacer par une communication appelant à la courtoisie et au respect de la nature comme des différents usagers : un exemple proposé par MBF il y a plus d’un an.

- L’offre VTT est inexistante à Fontainebleau, puisque les fameux « sentiers bleus » sont les seuls balisés. Pourtant la pratique de type « x-country » est très importante. Par exemple, un site VTT type « Site FFC » serait une bonne réponse pour tous ces pratiquants. Il y a 194 sites labellisés en France.

Ces circuits balisés déchargeraient considérablement les « sentiers bleus » en offrant un panel de pratique selon son niveau.


 L’érosion :

Les phénomènes d’érosion sont naturels et liés aux alternances entre périodes sèches et périodes humides. Les fortes pluies sont particulièrement impactantes. Le passage de piétons, de VTT et d’animaux créent forcément un impact sur les sentiers et la pluie par-dessus celui-ci n’arrange rien.

- Aussi, les sentiers qui sont un espace artificiel créé par l’homme, doivent être entretenus. Ils permettent de concentrer les flux et ainsi de protéger l’environnement.

Il existe des techniques de conception permettant de limiter la détérioration et de faite l’entretien. Ces dernières sont beaucoup utilisées en montagne, où la pente, le climat et la fréquentation mettent à rude épreuve les sentiers. En Ecosse, au Canada ou au Québec le relief est plus vallonné, mais le terrain peut être très humide. On trouve de nombreux exemples d’aménagements techniques permettant de lutter contre les phénomènes d’érosion.

- Pour cela, il existe des bureaux d’études spécialisés qui peuvent accompagner les acteurs de Fontainebleau pour utiliser ces techniques.

Enfin, de part notre expérience, les actions bénévoles locales et communes entre différents organismes sont la meilleure manière d’éviter les conflits d’usages (vététistes, randonneurs, cavaliers, naturalistes…). Ces derniers partagent tous le même amour pour la nature et leur forêt.

- Des actions bénévoles régulières permettraient l’entretien, pour un budget limité (ramassage de déchets, entretien et aménagement de sentiers). Cela pourrait être mené sous les conseils d’un professionnel. »

 

  • Faites tourner l'info !
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Santa Cruz
Trek
MTB Events
Origines Clothing
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Bosch
Shimano
SR Suntour
Squirt
MAVIC
Mulebar
MB Race
Rockrider
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Union Sport & Cycle

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et