Estérel : Du positif et des interrogations

Les vététistes se rassemblent, s’organisent et participent à la création du futur schéma d’accueil du Massif de l’Estérel. Cela va dans le bon sens, mais des questions subsistent sur les futures possibilités d’accès en VTT.

La MBF, au travers du collectif « Esterel pour tous » s’investit auprès du SIPME (Syndicat Intercommunal pour la Protection du Massif de l’Estérel) pour la construction d’un « schéma d’accueil » dans l’objectif de devenir « Grand site de France ».

Il y a 40 grands sites, dont 17 grands sites de France. Cette qualification requiert de conserver « l’esprit », « l’aspect paysage » ainsi qu’une identité. Le schéma d’accueil va permettre la promotion de circuits balisés (pédestres, VTT…). Nous avons d’ailleurs communiqué au SIPME  des pistes VTT répondant à cet objectif dans l’esprit de la concertation.

Nous nous inscrivons dans cette logique de grand site qui veut que l’esprit des lieux soit mis en exergue car l’histoire du VTT fait partie de l’esprit des lieux dans le massif de l’Estérel comme dans toute la région PACA. Il s’agit d’un site d’exception qui permet une pratique tout au long de l’année.

Des panneaux VTT interdit

Une semaine avant le Roc d’Azur 2017, de nouveaux panneaux interdisant le VTT sont apparus.

Cela, alors même que le schéma est en cour de création selon un principe ouvert et participatif. Il s’agit d’une démarche de l’ONF, sans aucune concertation. La démarche est donc contestable. De plus, il n’y a pas d’arrêté local précisant les interdits. Seule une carte touristique existe.

Ces panneaux ne sont donc pas légaux et la verbalisation n’est pas possible.

Quel accès futur pour le VTT ?

Comme dit plus haut, nous nous inscrivons totalement dans ce projet. Néanmoins, il semblerait que l’orientation prévue lors de la concertation prochaine soit d’interdire au VTT tous les itinéraires non sélectionnés dans l’offre balisée.

A l’inverse et c’est bien normal, il y aurait pour la randonnée pédestre outre l’offre balisée, la définition d’itinéraires interdits dûment justifiés par un objectif de protection environnementale. Les sentiers n’étant ni balisés, ni interdits, resteront accessibles puisque rien ne justifie leur interdiction ou leur valorisation touristique.

Cette information n’est pas officielle, aussi, nous avons écrit au Président du SIPME pour connaitre sa position : voir le courrier en cliquant ICI.

Aussi, dans l’attente des éclaircissements légaux qui ont été demandés par la chargée de mission afin de nous répondre, nous revendiquons que l’accessibilité à VTT comme à pied soit définie de manière identique dans un objectif d’une part d’accessibilité touristique et d’autre part de protection environnementale.

Comment Réagir et participer ?

Par ailleurs, les MBF du secteur s’organisent pour défendre leur pratique, mais également participer activement à la sélection puis l’entretien des sentiers de l’Esterel. Ainsi, des réunions ont eu lieu et un projet de « rassemblement-formation » MBF est en projet à Saint-Raphaël !

 C’est le moment de se rassembler, adhérez à MBF pour avoir les infos ;)

En savoir plus

Collectif « Estérel pour tous »

MBF écrit au président du SIPME

Le dossier sentinelle « Estérel complet »

Les projets pour l’année 2017

Témoignage d’un maire : « au nom de quoi refuser l’accès… »

 

  • Faites tourner l'info !
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Peugeot cycle
Bosch
Shimano
SR Suntour
Squirt
MAVIC
Mulebar
MB Race
Rockrider
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Unit & Co
Union Sport & Cycle

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et