Un interdit VTT justifié en Réserve naturelle Ristolas – Mont Viso

Un adhérent MBF a signalé l’interdiction au VTT par arrêté préfectoral du sentier « le long du Guil » dans la réserve naturelle national de Ristolas Mont Viso. Pour une fois, l’arrêté semble justifié.

Un adhérent MBF a signalé l’interdiction au VTT par arrêté préfectoral du sentier « le long du Guil » dans la réserve naturelle nationale de Ristolas Mont Viso.

Pour une fois et il est important de le signaler, nous avons eu une explication cohérente suite à un interdit au VTT. C’est rare, mais la décision semble légale, pas trop discriminante, cohérente et non abusive. Cela, car l’interdit est délimité dans l’espace (rare pour une réserve), justifié, et la distinction entre les pratiques motivée.

Les échanges que nous avons eus avec les gestionnaires de la Réserve sont venus compléter l’arrêté.

MBF - arrêté Ristolas - Mont Viso_bd

Explication du conservateur de la réserve :

« Nous avons besoin de l’engagement des pratiquants pour ces mesures de conservation d’espèces rares. L’espèce rare prise en compte dans cette décision est la Salamandre de Lanza, espèce « phare » de la Réserve naturelle nationale de Ristolas Mont Viso. L’itinéraire qui longe le Guil traverse à plusieurs reprises des sites présence de la Salamandre de Lanza et il est régulier de voir des salamandres sur le sentier. Si ces dernières fuient à l’arrivée d’un randonneur pédestre, l’arrivée d’un VTT par contre sera trop rapide pour qu’elles puissent fuir avant écrasement. De plus cet itinéraire traversant des zones humides et des zones dégradées par l’érosion, nous ne souhaitons pas que les VTT créent spontanément des écarts à ces passages difficiles »

Aperçu

reserve-carte-viso-ristolas-MBF-VTT

Quelques interrogations quand même

Tout d’abord, ce sentier est très peu emprunté par les vélos. Donc l’impact du VTT sur les Salamandres et la dégradation en zone humide parait logiquement moins important que celui des traileurs et randonneurs pédestres, qui eux ne sont pas interdit.

Ensuite, la vitesse est très faible en VTT sur cette portion, puisque emprunté quasi exclusivement à la montée. Il finit même par un portage. Un traileur se déplace plus vite qu’un VTT sur cette portion. Donc l’argument de la vitesse semble un peu limité également.

Pourquoi ne pas interdire le sentier uniquement dans le sens de la descente ? Cela répondrait au risque de vitesse excessive…

En savoir plus

L’arrêté préfectoral

La carte sentinelle

Interdit au VTTAE dans la Réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors

 

  • Faites tourner l'info !
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Peugeot cycle
EXPOZ
SR Suntour
Squirt
MAVIC
Mulebar
MB Race
Infini Sports
BTWIN
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Unit & Co

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et