Réunion sur l’avenir de l’Estérel

Des réunions de concertation ont permis d’identifier deux objectifs principaux : l’élaboration du schéma d’accueil de la « Charte Forestière » et l’objectif de classement du massif au dispositif « Grand Site de France »

Le massif de l'EstérelLe 20 août 2014, le collectif « Estérel Pour Tous » s’est réuni afin de plancher sur les points d’entrée du massif de l’Estérel susceptibles de recevoir l’implantation d’un éco-compteur.

Le collectif à alors établi une liste d’une vingtaine de points d’entrée et d’une dizaine de carrefours, remis début septembre à Monsieur Eric Tremerel, chargé de mission par le Syndicat Intercommunal de Protection du Massif de l’Estérel (SIPME) afin – entre autres choses – d’alimenter le schéma d’accueil de la Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel.

Selon ses dires, Monsieur Tremerel a apprécié la qualité du travail fourni et souhaite en tenir compte lors du choix des emplacements qui sera entériné avec le prestataire technique choisi pour la fourniture et la maintenance des éco-compteurs.

L’appel d’offre concernant ce marché public est en cours d’élaboration et devrait paraître début octobre 2014.

Le SIPME se présente comme l’entité pertinente pour reprendre en charge la gestion du massif en liaison avec l’ONF sur les territoires dont ils ont la gestion.

Ses deux principaux objectifs sont :

- L’élaboration du « Schéma d’Accueil » de la charte forestière (CFTGE) qui doit organiser les diverses activité du massif.

- L’objectif « Grand site de France », visant à inscrire le massif dans un label d’excellence de développement durable, qui peut se résumer en 3 points :

  • La préservation et la restauration de paysages fragiles et attractifs,
  • L’organisation intelligente d’une fréquentation intense qu’il faut gérer et maîtriser,
  • La promotion des valeurs du développement durable.

 

Le «Schéma d’Accueil » sera établi grâce à l’étude de fréquentation issue des éco-comptages.

L’objectif « Grand Site de France » est une démarche de long terme dont l’aboutissement peut être évalué entre 5 et 10 ans.

En ce qui concerne l’organisation des activités de nature sur le massif, la priorité a été mise sur l’activité actuellement la plus menacée par les interdictions : le VTT.

Plusieurs réunions ont mis en évidence la nécessité d’encadrer la pratique en créant un réseau de chemins qui serait autorisé, entretenu et balisé. La démarche vise à ce que l’activité soit admise et pratiquée dans le respect de l’environnement de façon durable.

Le collectif « Estérel pour Tous » participe à ces réflexions et travaille déjà, dans la même logique, afin de pouvoir présenter des propositions pour chacune des activités représentées en son sein. Ainsi, un inventaire des chemins, de leur état, des activités qui s’y pratiquent devrait démarrer sous peu sous le mandat du SIPME.

Affaire à suivre…

  • Faites tourner l'info !
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Santa Cruz
Trek
MTB Events
Origines Clothing
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Bosch
Shimano
Squirt
MAVIC
MB Race
Rockrider
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Union Sport & Cycle

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et