VTT à Fontainebleau, réunion décisive, la suite !

Ce mardi 26 mai 2015 avait lieu le comité « accueil et érosion » animé par l’ONF de Fontainebleau. Au programme : les activités à interdire, VTT y compris, dans le futur plan d’aménagement.

MBF-fontainebleauCe mardi 26 mai 2015 avait lieu le comité « accueil et érosion » animé par l’ONF de la forêt de Fontainebleau. Au programme : les activités à interdire, afin de préparer le prochain document d’aménagement forestier de la forêt de Fontainebleau. Ce document couvrira une période de 20 ans à partir de janvier 2016.

L’ONF a commencé par présenter les résultats d’une enquête auprès des usagers de la forêt. Il en ressort pour le vélo une fréquentation assez faible par rapport aux autres usages. Au niveau des nuisances, les usagers pointent surtout le problème des déchets laissés en forêt. Le VTT arrive bien après au niveau des nuisances identifiées. Il semble qu’il s’agisse même plus d’un conflit de générations, puisqu’il est surtout considéré comme une nuisance par les plus de 65 ans et n’est que très peu cité en dessous de cet âge. Nous allons demander les résultats chiffrés de cette étude.

Ainsi, comme pressenti, le VTT a occupé la quasi-totalité de cette réunion et les discussions furent évidemment vives et houleuses. Néanmoins, ce fut une bonne chose, puisqu’il était nécessaire d’exprimer et de mettre à plat de manière officielle toutes les tensions existantes entre l’association de marcheurs « Les amis de la forêt de Fontainebleau » et les vététistes, représentés par MBF et l’école VTT locale représentant le syndicat national des Moniteurs Cyclistes Français (MCF).

Ainsi, après de longues discussions, l’ONF était en phase avec notre projet présenté par courrier il y a maintenant 1 mois (voir article). Seulement, il souhaite en parallèle de la création d’une offre VTT, commencer par acter la possibilité de verbaliser les vététistes « déviant »Évidemment cette proposition est pour MBF inacceptable, car elle jette encore plus le flou sur la réglementation.

L’ONF voudrait en réalité officialiser l’interdit de pratiquer le VTT sur les sentiers bleus, sans trop communiquer, afin de tolérer les vététistes mais de pouvoir verbaliser ceux ayant un comportement ne leur convenant pas (« déviant »).

La réunion est restée bloquée ainsi un moment. Mais, voyant que nous ne sortirions pas de la salle sur cette décision, l’ONF a dû remettre cette éventuelle décision à plus tard.

MBF-fontainebleau2Il faut savoir que suite à un premier rendez-vous datant de seulement 2 mois (voir article précédent), nous avions réagi en proposant un schéma d’actions, schéma qui a d’ailleurs déjà été lancé par l’ONF. Aussi, cette décision négative, alors que les vététistes venaient de proposer un plan d’action et qu’ils étaient prêts à s’investir pour des actions bénévoles (nous avons reçu de nombreux mails) aurait fait retomber toute cette motivation et augmenter les conflits déjà existants.

Le comité « accueil et érosion » a donc fini par reconnaître qu’une interdiction ne peut être formulée sans proposition alternative.

Sans mobilisation des vététistes, l’ONF dispose encore de 6 mois pour programmer cet interdit dans le plan d’aménagement (voté en janvier 2015). Ce délai permettra de lancer des premières actions concrètes du plan global proposé et ainsi de convaincre l’ONF que les vététistes peuvent effectivement s’investir. Une première action pourrait concerner un « point noir » identifié sur le sentier 2.

Cette obligation de réagir nous satisfait pleinement, car elle va obliger les vététistes locaux à s’investir pour les sentiers qu’ils utilisent.

Si nous avons été en opposition avec « les amis de la forêt de Fontainebleau » sur cette réunion, nous reconnaissons leur bon travail d’entretien et de préservation des sentiers bleus. Nous rappelons bien sûr qu’entretien n’entraine pas « appropriation » des sentiers.

Il est maintenant souhaitable que les vététistes s’investissent aussi… et plutôt rapidement.

Suite à notre proposition, L’ONF a rencontré un professionnel de l’aménagement de sentiers VTT. L’objectif est de proposer les aménagements nécessaires et d’accompagner les vététistes bénévoles pour la suite des opérations. Il est maintenant important de réunir les usagers de la forêt, vététistes et autres, afin d’étudier cette proposition.

 

  • Faites tourner l'info !
  • Dominique

    Je suis randonneur pédestre depuis quelques décennies (eh oui) et VTTiste depuis 8 ans , je me permets donc de m’exprimer sur ce sujet de cohabitation. A force de réglementer et d’interdire , on attise les conflits qui n’ont aucun lieu d’être. Autant interdire des sentiers aux randonneurs et en créer pour les randonneurs équestres, puis la randonnée nordique sans oublier une voie pour les traileurs !! Mais où va t-on alors qu’il suffit d’un minimum de savoir vivre. Pour preuve des sections de notre cher Club Vosgien regroupent des sections de Vttistes et de randonneurs, la cohabitation est donc totalement possible. Et en Alsace, nous avons la problématique du partage de l’espace avec les chasseurs (qui déboursent plusieurs milliers d’€ par an pour chasser , et pourtant (souvent) la cohabitation se passe relativement bien. Je me répète, il suffit à chacun de faire des concessions car notre pratique, nos pratiques ne sont que des loisirs. Concernant les éventuels dommages aux sentiers (je ne vais pas me faire que des amis ) ; quid des dommages causés aux chemins par les énormes engins forestiers (abbateuses , débusqueurs,) ? Bien sûr que c’est une activité professionnelle mais génératrice de dégâts quand même

    • http://mbf-france.fr/ Mountain Bikers Foundation

      Salut Dominique, merci pour ce commentaire complément en phase avec notre vision du sujet. C’est effectivement le message à faire passer aux vététistes comme aux randonneurs pédestres. Merci pour ton soutien !

  • dom

    je promène tous les jours mes chiens en forêt, je croise des groupes scolaires, des cavaliers, des VTTistes, d’autres promeneurs avec leurs chiens,jamais eu aucun problème, chacun ralentit sa cadence, retient chien ou cheval le temps du croisement avec un petit bonjour

    • stephane

      Toujours vouloir poser des règles sur tout et n’importe quoi !! Faire du VTT, se promener c’est la liberté tout simplement !! L’érosion c’est la nature !! Laissez-nous en paix avec vos règlements !! Si déjà l’ONF s’occupait de gérer la forêt au mieux sans trop la couper et sans la saccager comme en forêt de Sénart où l’on se demande si les coupes de bois qui s’arrêtent plus sont faites pour la forêt ou le business……Stéphane

    • http://mbf-france.fr/ Mountain Bikers Foundation

      Merci pour ton message ! Voici un très bon exemple de relation cordiale sur les sentiers ;)

  • Eric D.

    Bonjour, depuis gamin je fréquente cette belle forêt, en rando pédestre, varappe, et depuis 1989 en VTT quasi tous les w-e.
    On parle ici d’érosion ou de problème relationnel avec de très rares personnes ?
    L’érosion est un phénomène tout ce qu’il y a de plus naturel, accentué par tous les usagers : marcheurs, vttistes, cavaliers (oui oui sur les sentiers bleus !!), sangliers (ils sont chez eux plus que quiconque) et ENGINS d’exploitation qui eux défoncent tout sans aucun discernement !!!
    En 26 ans de fréquentations régulières des sentiers bleus j’ai dû être apostrophé une trentaine de fois et pris à parti par des irascibles 4 ou 5 fois pas plus, pourtant toujours respectueux des autres usagers.
    Personnellement j’ai fait le choix d’ignorer ces râleurs et passe mon chemin, d’autres haussent le ton.

    « Il est maintenant souhaitable que les vététistes s’investissent aussi… et plutôt rapidement. »

    Qu’attendez-vous comme type d’action ???

    • http://mbf-france.fr/ Mountain Bikers Foundation

      Salut Eric, merci pour ton message! Les vététistes que nous sommes doivent se regrouper au plus vite en participant aux actions de ramassage de déchets organisés par d’autres associations ou même se regrouper pour en organiser nous-mêmes. Des actions de ce type ont partout en France, mais malheureusement pas à Fontainebleau… Cela permettra de montrer aux autres usagers de la forêt que les vététistes AUSSI se bougent pour l’entretien de leur site de pratique… Aussi et surtout participer aux prochaines actions d’entretien de sentiers envisagées (très prochainement)… On ne manquera pas de faire un appel à bénévoles auprès des adhérents MBF dès que l’on aura quelques news. L’objectif est de regrouper, monter des actions d’entretien et/ou du petit aménagement, en gros, montrer que l’on existe et que nous AUSSI avons notre place sur les sentiers « bleus » ;)

  • patrice

    Bonsoir, roulant assez fréquemment en forêt de fontainebleau, je voudrais faire part de ma petite expérience.
    Nous sommes un groupe de vttiste de la région parisienne, l’un de nos spots de prédilection et cette merveilleuse forêt…
    Nous ne sommes pas des sauvages « loin de là », dès que nous croisons des gens nous les saluons, ralentissons et même, nous nous arrêtons lorsque cela est nécessaire…
    Nos soucis arrivent de temps en temps lorsque nous croisons des groupes de marcheurs ….bâtons de marche en travers ,accompagnateur de groupe ce mettant dans le milieu du chemin en nous hurlant dessus, des personnes faisant semblant de ne pas nous entendre lorsque nous les doublons « malgré nos: pardon, excusez-nous….. » et restant en plein milieu du chemin!!!!
    j’ai fréquemment le plaisir de rouler en suisse, là-bas en montagne j’ai bien plus souvent vu les bâtons de marche se lever pour vous faire une haie d’honneur, les marcheurs vous encourager verbalement…..
    je ne comprends pas l’attitude de « ces gens-là » d’ailleurs souvent « encarté », la forêt devrait tout simplement se partager entre gens de bonne volonté!!!!!

  • jfdemeyre

    Bonjour,
    J’ai fait une belle boucle en Forêt de Fontainebleau en partant de Barbizon, elle suivait très souvent des chemins bleus. C’était vraiment une belle sortie, mais je comprends que certains secteurs puissent être réglementés (pas uniquement pour les VTTistes) pour minimiser l’érosion ou les mésententes… Est-ce que vous recommander d’éviter certains plus sensible?

    • http://mbf-france.fr/ Mountain Bikers Foundation

      Une action est justement en cours avec l’ONF, les différentes associations locales et un cabinet spécialisé. L’objectif est d’identifier les éventuels « points noirs » afin de proposer une solution. Pour l’érosion à Fontainebleau, la principale cause est l’enchaînement des saisons sèches et humides qui créent une érosion naturelle importante. Pour limiter celle liée aux activités sportives et continuer à pratiquer, il est nécessaire d’entretenir les sentiers, pas d’arrêter de les utiliser ;)

  • http://www.tl2b.com GregDeBleau

    Bonjour les amis,

    on en profite pour vous signaler que nous avons relayé la, les, bonnes nouvelles sur les suites, en cours, sur ce dossier.

    http://www.tl2b.com/2015/09/vtt-bleau-premiere-victoire-pour-les.html

Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Santa Cruz
Trek
MTB Events
Origines Clothing
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Bosch
Shimano
SR Suntour
Squirt
MAVIC
Mulebar
MB Race
Rockrider
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Union Sport & Cycle

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et