MBF : Sentinellesdossiers en cours sur les anomalies terrains

MBF s’investit sur différents dossiers, concernant l’accès à nos lieux de pratique. Si tu as des infos complémentaires, contacte-nous ;)

JE DECLARE UN INCIDENT

Massif de l’Estérel

Concertation en cours dossier ouvert le

Un projet de Réserve Biologique Intégrale (RBI) menée par l’ONF risque de compromettre toutes activités humaines sur le massif de l’Estérel.

C’est donc l’avenir de tous les sports de nature qui sont directement concernés par ce projet.

Au travers d’un représentant local, MBF assure une veille sur ce projet.

Suivi

10/03/2017

Estérel : Les projets pour l’année 2017

Les vététistes sont prêt à mener des actions ou à assurer le suivi des itinéraires dans le massif de l’Esterel. Néanmoins, il faut attendre qu’un schéma de pratique soit validé.

Estérel - Article de presse (3)Les vététistes sont présents lors des réflexions menées sur l’avenir des pratiques sportives de loisirs dans le massif de l’Esterel au travers du collectif « Esterel pour tous« . Un adhérent MBF local participe activement au collectif. Ainsi, avec l’aide de ce dernier, nous sommes attentifs à l’évolution du projet et nous formulons également des propositions.

Les vététistes sont ainsi prêts à mener des chantiers d’entretien de sentiers ou à assurer le suivi des itinéraires. La collaboration avec les autres activités est d’ailleurs très intéressante via le collectif, permettant une bonne cohabitation à venir.

Néanmoins, il faut attendre qu’un schéma de pratique soit validé. La première étape pour cela et d’attendre les résultats et le bilan de l’étude de fréquentation prévus fin 2017.

Ainsi, dans l’attente, nous ne pouvons pas lancer d’action d’entretien de sentier en tant que vététistes… alors que les sentiers de l’Estérel en auraient bien besoin. Une situation qui nous rappelle étrangement celle dans les Calanques !

Afin d’en savoir plus sur ce dossier, n’hésitez pas à faire un tour sur le site Estérel pour TOUS

 


30/11/2015

Le massif de l’Estérel ouvre une fenêtre sur l’avenir…

Grace aux efforts fourni par le collectif « Estérel pour Tous » avec notamment, la mise en place d’un inventaire et d’une enquête de fréquentation, le dossier avance petit à petit…

Le massif de l'EstérelLe temps administratif et le temps de l’action concrète sont souvent en décalage… et on ne peut que le regretter. Mais le calendrier prévisionnel d’actions présenté lors de notre dernière mise à jour est malheureusement décalé à priori d’un an. Nous espérons vous en proposer une nouvelle version sous peu.

Néanmoins, le travail du collectif « Estérel pour Tous » s’est poursuivi et se matérialise à nouveau :

  • Le 29 janvier 2015 nous étions présents lors de la signature de la Charte Forestière par les 7 communes du SIPME.
  • Le 20 juillet nous avons officiellement remis à Monsieur Nello Broglio, président du SIPME, ainsi qu’aux représentants de plusieurs collectivités (Communes, CAVEM, Natura 2000, OT…) le résultat du travail de fourmi effectué par les membres de notre collectif. Cet inventaire de 21 cartes et commentaires recense les points noirs de l’Estérel nécessitant les travaux les plus urgents de sécurisation, de remise en état, d’entretien…

L’accueil de ce laborieux recensement a été chaleureux et les commentaires encourageants (plusieurs sujets Var Matin et FR3). Parmi les élus des communes concernées, il y a un début de prise de conscience de la nécessité de préserver cet environnement exceptionnel qu’est l’Estérel, et de tirer partie de son potentiel d’attraction afin de renforcer l’activité économique des territoires concernés.

Nous veillons maintenant à ce que ce travail ait été utile et que le futur calendrier comporte des dates de travaux, bénévoles et/ou financés, secteur par secteur, tel que nous le suggérons.

Prévisionnel :

Concernant le Vtt, première activité impactée par des interdictions dont la motivation est, disons, discutable, le SIPME en partenariat avec L’ONF et Natura 2000 a validé 5 circuits proposés par le groupe de Travail VTT/velo du Collectif. Ils sont déjà accessibles sur le site internet « Estérel Cote d’Azur »

D’autres itinéraires sont à l’étude. Pour les marcheurs et les équestres, les contacts sont en cours. De même, un ou deux nouveaux sites d’escalade devraient être conventionnés.

Pour coordonner, gérer les actions, mettre en place l’opération classement en « Grand Site de France », le SIPME a recruté sa chargée de mission qui sera responsable de l’animation de la « Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel » (CFTGE) à compter du 1er novembre 2015.

Nous souhaitons donc la bienvenue à Madame ROUX Fanny et continuerons avec elle la collaboration constructive déjà initiée. Elle devrait débuter par une réunion de travail à mi-novembre afin de fixer objectifs et calendrier.

Parallèlement, les discussions se poursuivront avec les communes de Cannes et Mandelieu pour leur intégration/fusion dans le SIPME ou ce qu’il deviendra…

En conclusion, cette concertation entre le collectif des usagers « Estérel pour Tous » et les co-gestionnaires du massif semble de bon augure. Elle devrait déboucher rapidement sur la réalisation d’une porte d’accueil par commune, soit 7 portes. Puis viendra la remise en état de la Maison Forestière du Malpey ainsi que l’installation des éco-compteurs, qui nécessitent de plus lourds financements.

Ces éco-compteurs sont présentés comme la pierre angulaire du protocole sensé apporté les réponses calibrées aux différents types d’activités et d’affluence dans le massif, afin d’aboutir à un « schéma d’accueil » sur-mesure… et à le réaliser !

Article de presse :

Estérel, une fenêtre sur l'avenir_Var matin 3 oct 2015

L'Estérel se dégrade_Var Matin aout 2015Source : Franck Machabert pour le collectif « Estérel Pour Tous » 

29/01/2015

Signature de la Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel

Après plus d’un an et demi de concertation entre usagers, professionnels et institutionnels, la Charte Forestière du Grand Estérel est dorénavant signée.

Le massif de l'EstérelLes 7 communes du SIPME, les Conseils Généraux du Var et des Alpes Maritimes, l’ONF, le DRAAF, la DREAL, le SDIS, le Conservatoire du Littoral, les Cofor 06 et 83, le CRPF ainsi que le réseau des Chartes Forestières de PACA ont signé aux Adrets-de-l’Estrérel, la Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel (CFTGE).

En charge de sa genèse, le SIPME se présente désormais comme l’entité pertinente pour reprendre en main la gestion du massif en liaison avec l’ONF sur les territoires dont ils ont l’administration. Sa composition et ses missions sont vouées à être élargies, vers les Alpes-Maritimes, peut-être jusqu’à Roquebrune-sur-Argens.

Ses nouvelles prérogatives devraient lui permettre de présenter un cadre pour l’ensemble des activités de nature existantes dans l’Estérel, dans la mesure où elles sont compatibles avec la protection des milieux.

Les 2 principaux objectifs sont :

  1. Élaborer le « Schéma d’Accueil » de la charte forestière qui doit organiser les diverses activités sur le massif,
  2. L’objectif « Grand Site de France », visant à inscrire le massif dans un label d’excellence de développement durable, qui peut se résumer en 3 points :
    • La préservation et la restauration de paysages fragiles et attractifs,
    • L’organisation intelligente d’une fréquentation intense qu’il faut gérer et maîtriser,
    • La promotion des valeurs du développement durable.

Le «Schéma d’Accueil » sera établi grâce à l’étude de fréquentation issue des éco-comptages.

Voici un calendrier prévisionnel :

– Début 2015 : Acquisition des éco-compteurs
– Printemps 2015 : Installation des éco-compteurs + enquêtes ponctuelles sur le terrain,
– Printemps 2016 : Analyse des données,
– Automne 2016 : Mise en œuvre du « Schéma d’Accueil » élaboré en partenariat avec divers acteurs : ONF, Natura 2000, notre collectif « Estérel pour Tous »…

L’objectif Grand Site de France est une démarche de long terme dont l’aboutissement peut être évalué entre 5 et 10 ans.

En attendant, en ce qui concerne l’organisation des activités de nature sur le massif, la priorité a été mise sur l’activité actuellement la plus menacée par les interdictions, le VTT. Plusieurs réunions ont mis en évidence la nécessité d’encadrer la pratique tout en élargissant les possibilités actuellement admises et en densifiant le réseau de chemins qui seraient entretenus et balisés. A travers des clubs locaux, plusieurs communes travaillent sur des itinéraires à soumettre.

La démarche est en cours : elle vise à ce que l’activité soit admise et pratiquée dans le respect de l’environnement de façon durable. Nous saluons l’initiative, et rappelons que notre position de principe demeure de défendre l’accès de plein droit et la libre circulation au sein du massif tout en tenant compte d’éventuelles restrictions dûment motivées.

Nous proposerons, bien sûr, notre collaboration à toutes fins utiles pour que l’usager soit considéré comme un être responsable, respectueux des règles et limites de sa pratique. Mais ajoutons que l’étude de fréquentation issue des éco-comptages ne peut être crédible que si les pratiques de pleine nature sont correctement évaluées grâce à un schéma de tests NON restrictif.

Notre collectif participe à ces réflexions et travaille déjà, dans la même logique, afin de pouvoir présenter de même des propositions pour chacune des Activités de Pleine Nature représentées en son sein :

Au premier semestre 2015, nous devons d’ailleurs établir un inventaire des sites et itinéraires (routes, pistes, sentiers, patrimoine culturel…) et surtout cartographier les points noirs nécessitant une remise en état urgente.

 


20/08/2014

Réunion sur l’avenir de l’Estérel

Des réunions de concertation ont permis d’identifier deux objectifs principaux : l’élaboration du schéma d’accueil de la « Charte Forestière » et l’objectif de classement du massif au dispositif « Grand Site de France »

Le massif de l'EstérelLe 20 août 2014, le collectif « Estérel Pour Tous » s’est réuni afin de plancher sur les points d’entrée du massif de l’Estérel susceptibles de recevoir l’implantation d’un éco-compteur.

Le collectif à alors établi une liste d’une vingtaine de points d’entrée et d’une dizaine de carrefours, remis début septembre à Monsieur Eric Tremerel, chargé de mission par le Syndicat Intercommunal de Protection du Massif de l’Estérel (SIPME) afin – entre autres choses – d’alimenter le schéma d’accueil de la Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel.

Selon ses dires, Monsieur Tremerel a apprécié la qualité du travail fourni et souhaite en tenir compte lors du choix des emplacements qui sera entériné avec le prestataire technique choisi pour la fourniture et la maintenance des éco-compteurs.

L’appel d’offre concernant ce marché public est en cours d’élaboration et devrait paraître début octobre 2014.

Le SIPME se présente comme l’entité pertinente pour reprendre en charge la gestion du massif en liaison avec l’ONF sur les territoires dont ils ont la gestion.

Ses deux principaux objectifs sont :

- L’élaboration du « Schéma d’Accueil » de la charte forestière (CFTGE) qui doit organiser les diverses activité du massif.

- L’objectif « Grand site de France », visant à inscrire le massif dans un label d’excellence de développement durable, qui peut se résumer en 3 points :

  • La préservation et la restauration de paysages fragiles et attractifs,
  • L’organisation intelligente d’une fréquentation intense qu’il faut gérer et maîtriser,
  • La promotion des valeurs du développement durable.

 

Le «Schéma d’Accueil » sera établi grâce à l’étude de fréquentation issue des éco-comptages.

L’objectif « Grand Site de France » est une démarche de long terme dont l’aboutissement peut être évalué entre 5 et 10 ans.

En ce qui concerne l’organisation des activités de nature sur le massif, la priorité a été mise sur l’activité actuellement la plus menacée par les interdictions : le VTT.

Plusieurs réunions ont mis en évidence la nécessité d’encadrer la pratique en créant un réseau de chemins qui serait autorisé, entretenu et balisé. La démarche vise à ce que l’activité soit admise et pratiquée dans le respect de l’environnement de façon durable.

Le collectif « Estérel pour Tous » participe à ces réflexions et travaille déjà, dans la même logique, afin de pouvoir présenter des propositions pour chacune des activités représentées en son sein. Ainsi, un inventaire des chemins, de leur état, des activités qui s’y pratiquent devrait démarrer sous peu sous le mandat du SIPME.

Affaire à suivre…

28/06/2014

Du nouveau pour l’Estérel !!

Une réunion à eu lieu entre les différents acteurs concernés par la Charte Forestière du grand Estérel.

Le massif de l'EstérelLe 28 juin 2014, le Syndicat Intercommunal de Protection du Massif de l’Estérel (SIPME) à convié le collectif « Estérel Pour Tous » et l’ONF à une réunion d’information et de concertation afin d’évoquer les problématiques liées au massif, l’alimentation du schéma d’accueil de la Charte Forestière de Territoire Grand Estérel (CFTE) et les actions que sa mise en application comporte.

Cette réunion a permis de mieux identifier les enjeux, les actions, et les partenaires impliqués pour construire ensemble le « Futur de l’Estérel ».

La plupart des représentants (associations et professionnels) de notre collectif étaient présents.

Les différents acteurs présents autour de la table, ont pu échanger dans un climat apaisé. En effet, le SIPME reconnait dorénavant l’expérience et l’expertise des représentants du collectif et a confirmé les objectifs recherchés par la création de la Charte Forestière de territoire du Grand Estérel (CFTE).

  • solliciter l’inscription du massif aux Grands sites de France (OGS : Opération Grand Site)
  • attirer par ce biais des financements et subventions
  • s’appuyer sur le collectif pour alimenter le schéma d’accueil de la Charte
  • étayer un partenariat SIPME/ONF afin de négocier avec l’ONF les conditions de la RBI et de définir les conditions d’encadrement des activités de pleine nature sur l’ensemble du massif.

2 actions prioritaires ont été annoncées :

  • La réhabilitation de la maison forestière du Malpey et de ses annexes. Le collectif « Estérel pour tous » sera consulté sur ce projet et durant sa réalisation.
  • Une étude de fréquentation de l’Estérel sur 12 mois et 20 points d’entrée/sortie du massif : le collectif doit proposer début septembre des lieux d’implantation de « compteurs » de passages. Cette étude doit permettre de quantifier les flux et d’évaluer leur nature afin d’élaborer des réponses proportionnées aux questions qui naîtront de l’analyse des résultats de cette enquête. A terme, les compteurs seront laissés en place pour permettre de maintenir un « observatoire » sur l’évolution du massif.

Dans son compte rendu à venir, le SIPME qualifie le collectif « Estérel pour tous » de « partenaire » : cette reconnaissance est un premier pas important.

En conclusion, nous pouvons nous féliciter des avancées enregistrées et de l’entrée dans une véritable phase de concertation où la voix des usagers sera portée. Le dialogue ainsi instauré laisse augurer qu’il soit possible de concilier les loisirs de pleine nature pratiqués dans un cadre respectueux de l’environnement avec les contraintes liées à la protection due aux milieux sensibles.

La concertation et les échanges entre les différents intervenants (SIPME, ONF, CAVEM, associations, professionnels…) devraient aussi permettre une meilleure compréhension des problématiques de chacun. La prochaine étape est prévue début septembre lorsque notre collectif « Estérel Pour Tous » remettra au SIPME les suggestions d’emplacements des « compteurs » de passages sur lesquels nous travaillons actuellement. »

 

Télécharger le compte rendu de réunion

Pour plus d’informations sur le collectif « Estérel pour tous » c’est par ICI !!!

01/06/2014

Etat des lieux sur le massif de l’Estérel

Suite à la période électorale, le projet de Charte Forestière du Grand Estérel est resté quelques peu en standby. Aujourd’hui, les négociations reprennent afin de trouver un compromis pour l’avenir des sports de nature sur le massif.

Le massif de l'EstérelSuite à la création du collectif « Estérel pour tous » un site internet a été mis en place. Le collectif dispose ainsi d’un outil lui procurant une représentativité indiscutable. N’hésitez pas à vous rendre sur le site où vous trouverez toutes les informations utiles à la compréhension des enjeux des différents acteurs concernés.

L’enquête de fréquentation à l’initiative du CAF Estérel est également un vif succès.

Plus de 800 personnes ont répondu au questionnaire, permettant de disposer de chiffres précis et représentatifs des pratiquants de sports de nature sur le secteur. Les suggestions, commentaires, encouragements sont d’une grande richesse et sont autant de sujets à défendre.

L’analyse des résultats à permis d’identifier près de 570 personnes prêtes à participer à des journées d’entretien.

Le questionnaire est toujours disponible ICI .

Pour l’ONF, les VTT « ne sont que tolérés » or ils représentent selon l’enquête près de 29% des pratiquants…

Une réunion est prévue le 28 juin 2014 afin d’ouvrir les discussions entre l’ONF, les communes périphériques de l’Estérel (SIPME) et le collectif « Estérel pour tous ».

 

Ressources documentaires :

Estérel – Lettre à l’attention de tous

20/01/2014

Début 2014 : la Charte Forestière du grand Estérel approuvée

Le projet de Charte Forestière du grand Estérel vient d’être validé par les communes périphériques du massif de l’Estérel (SIPME)

Le massif de l'EstérelLa Charte Forestière du grand Estérel initiée par le Syndicat Intercommunal de Protection du Massif de l’Estérel (SIPME) afin de faciliter la gestion et la préservation de l’environnement et de favoriser l’harmonisation des pratiques sportives de pleine nature sur le massif a été approuvée.

Elle a officiellement pour objet d’être un outil d’animation au service du territoire et de permettre la gestion durable et concertée du massif de l’Estérel.

Le contenu précis de la charte n’a pour l’instant pas encore été communiqué au grand public.

A la suite de l’adoption de la charte par le SIPME, un collectif représentatif des utilisateurs du site dénommé « Estérel pour tous »  a été créé à l’initiative du CAF Estérel afin de faire « entendre » la voix des usagers.

Ce collectif se veut représentatif des différentes activités de pleine nature pratiquées sur le massif.

Ses objectifs : Participer à l’enrichissement de la charte avec les contenus qui lui font défaut notamment concernant le « schéma d’accueil », améliorer les conditions d’accès au massif pour les pratiquants d’activité de nature dans le respect de l’environnement, et négocier avec l’ONF les conditions de la mise en œuvre de la Réserve Biologique Intégrale annoncée.

La prochaine étape du collectif est d’obtenir un rdv avec le représentant du SIPME afin de lui exposer les requêtes des membres du collectif et demander son appui afin :

  • d’inscrire les activités de nature et le cadre dans lequel elles peuvent être pratiquées dans la Charte du Grand Estérel
  • de rencontrer l’ONF avec un projet et des soutiens, à la fois politiques et économiques, afin de négocier le cadre de l’accès au massif pour tous

Également, le collectif souhaite profiter de la « Fête de la Montagne » qui aura lieu les 28 et 29 juin 2014 pour mener une action de communication et d’entretien de chemins.

 

Les articles de presse

Estérel - Article de presse (4) Estérel - Article de presse (3) Estérel - Article de presse (2) Estérel - Article de presse (1)

 
 
 
 
 
 
01/12/2013

Fin 2013 : L’avenir du massif de l’Estérel remis en cause…

Un projet de Réserve Biologique Intégrale (RBI) risque d’interdire toutes activités humaines au sein du massif.

Le massif de l'EstérelLe massif de l’Estérel est un massif montagneux aux roches rouges volcaniques de faible altitude. Coincé entre les Alpes-Maritimes et le Var, le Massif de l’Esterel s’avère être un formidable terrain de jeu pour tous les amateurs de VTT.

Ce massif aux statuts divers sur des périmètres différenciés (site classé, forêt domaniale, site Natura 2000, forêts privées) est géré par une multitude d’intervenants.

En tant que forêt périurbaine, le massif de l’Estérel est fortement sollicité par les populations locales. L’attrait touristique de la région contribue également à sa forte fréquentation tout au long de l’année.

Aujourd’hui, les élus des 7 communes concernées regroupés au sein du Syndicat Intercommunal de Protection du Massif de l’Estérel (SIPME) ont pris l’initiative d’élaborer une charte de gestion pour l’ensemble du massif, avec tous les partenaires concernés. Le club alpin de l’Estérel  s’est invité au groupe de travail chargé de son élaboration et a soumis tout récemment des propositions étayées et structurées pour son contenu.

Cette charte appelée « Charte Forestière du Grand Esterel » apparaît comme une bonne chose pour la gestion et la préservation du massif ainsi que pour l’harmonisation des pratiques sportives sur le massif.  En effet, pour le moment les sentiers ne sont pas entretenus. La charte n’a pas de valeur légale. Elle permet de mettre en place une politique commune entre tous les acteurs, pour l’agriculture, le tourisme, les sports de nature. Son ambition est de définir des orientations de gestion permettant la conservation de ce patrimoine naturel exceptionnel, tout en prenant en compte les activités humaines de toute nature qui s’exercent dans le massif.

Mais cette charte est depuis peu remise en cause par un projet de Réserve Biologique Intégrale (RBI) menée par l’ONF. L’instauration d’une RBI sur le massif de l’Estérel rend la démarche du SIPME caduque puisque la réserve intégrale éradique de fait toutes activités humaines. De plus, la mise en place d’une RBI sans consultation préalable des différents acteurs concernés risque d’être de fait non acceptée par ceux-ci, et de fait pas respecter.

Le projet de RBI risque d’interdire toutes pratiques sportives et contemplatives sur le massif de l’Esterel. Cela serait ressenti par les pratiquants comme une interdiction infondée si elle n’est pas correctement expliquée en amont.  Son principe serait : pas d’intrusion de l’homme hors de quelques pistes ou sentiers répertoriés déjà existants et dont il serait rigoureusement interdit de sortir, hors encadrement par guides naturalistes.

Le risque serait de voir geler, limiter de façon aveugle toutes activités dans l’Estérel (tourisme, sport, activités humaines) toute éco compatibles et durables. A la place d’interdire, il serait préférable d’organiser, d’embellir, de sécuriser sa fréquentation.

Les représentants du SIPME ont proposé que la charte forestière soit mise en place avant l’adoption de la RBI par l’ONF.

Une enquête en ligne a été mise en place par le CAF de l’Estérel (début décembre) afin de mieux connaitre les pratiquants du massif. A l’heure actuelle, l’enquête a permis de recueillir plus de 700 réponses.

MBF a écrit une lettre au président du SIPME pour représenter le VTT au sein des réunions de concertation afin que les vététistes puissent être associés à la phase de mise en œuvre et de suivi de la charte.

  • Faites tourner l'info !

POUR UN VTT DURABLE ET RESPONSABLE !

AGIR

COMMUNIQUER

PRESERVER

Centre de ressource national pour le développement durable et responsable du VTT, MBF conduit des actions auprès des vététistes pour les sensibiliser dans leur pratique et leurs actions locales, ainsi qu’auprès des institutions pour les aider dans leurs réflexions et éviter des interdictions de pratique par manque de connaissance.

MOBILISEZ VOUS !

Informer | Participer | Agir

JE REJOINS MBF
brigades vertes BMF

Sensibiliser les pratiquants au respect des chemins.

Organiser des actions conviviales de ramassages de déchets.

Préparer et entretenir des sentiers.

...

C'EST À CHACUN DE NOUS D'AGIR POUR LE BIEN DE TOUS

VOIR LES PROCHAINES BV JE VEUX ORGANISER UNE BV
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Specialized
Moustache Bikes
EXPOZ
SR Suntour
Squirt
MAVIC
Mulebar
MB Race
Infini Sports
BTWIN
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Unit & Co

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et