MBF : Sentinellesdossiers en cours sur les anomalies terrains

MBF s’investit sur différents dossiers, concernant l’accès à nos lieux de pratique. Si tu as des infos complémentaires, contacte-nous ;)

JE DECLARE UN INCIDENT

Parc National des Calanques

Veille active dossier ouvert le

Le Parc National des Calanques a été créé en 2012. Dès 2009 la MBF est présente dans les discussions pour y représenter le VTT. C’est un des premiers dossiers de l’association !
Les échanges concernant la pratique du vélo au sein du Parc sont régulier depuis.
A partir de 2015, les bénévoles se sont engagés dans l’opération « Calanques propres », puis à partir de 2016 dans des entretiens de sentiers.
Les discussions sur les usages se poursuivent, MBF travaille pour cela avec l’ONF des Calanques et le Parc National des Calanques.

Suivi

21/02/2020

Calanques et VTT: Pourquoi le principe de liberté de circulation sur les sentiers est compatible avec la protection de la biodiversité

Dans cet article, nous prenons acte du nouveau positionnement du Président du Parc National concernant le principe d’interdiction, et développons les questions de pratique sur sentier dans le parc, et la protection de la biodiversité.
Au travers d’une vidéo, nous tenons à montrer pourquoi nous défendons la pratique sur sentiers qui est peut être compatible avec l’Esprit des Lieux, la quiétude et la quête de contemplation, au delà d’une vision du vélo uniquement orientée déplacement, sport ou santé.

L’idée qui semble persister d’autoriser et concentrer la pratique du VTT sur sentiers uniquement sur le secteur de Luminy reste en effet inacceptable et nous demandons de travailler à nouveau avec le parc et gestionnaires pour y voir plus clair.

Randonnée à VTT dans les Calanques

Dans notre précédent article nous revenions sur la réglementation actuelle du VTT dans les Calanques et notre mécontentement quant au discours toujours présent dans la dernière mouture du schéma des sports (page 56) de restriction de la pratique  « à une liste de sentiers-pistes » décidée par des non pratiquants, impossible en pratique à définir sur l’ensemble du territoire du parc.

En préambule : Randonnée à VTT et contemplation dans le parc

Tout le monde a déjà fait du vélo! Tout le monde a « sa » propre vision du vélo. C’est ça le « problème ». A la différence de l’escalade pratiquée sur ce même territoire, personne ne prend un grimpeur pour un fou dangereux comme cela peut-être le cas à VTT.

Pour recadrer le débat, et pour écarter tous les fantasmes possibles, voici une vidéo qui présente la pratique du VTT qui est la plus répandue en France, et ce depuis le début du vélo, et qui est la plus menacée dans le schéma du parc, c’est à dire la randonnée à VTT dans sa diversité, avec son lot de facilités, ses difficultés techniques, ses lenteurs, et ses moments de contemplation. Énormément de points communs avec le trail ou même la randonnée pédestre. Notre but ici est nullement de faire une quelconque promotion touristique. Les belles sections en sentier présentées sont toutes d’accès difficile :

 

Principe d’Interdiction Le Président du Parc Didier Reault réagit :

Suite à l’article dans La Provence et Marsactu, qui faisaient suite à la publication du schéma des sports proposant une interdiction de principe comme dans les Ecrins et Mercantour, à savoir quelques pistes et quelques sentiers autorisés , Didier Réault Président du Parc National réagit :

2020_02_05_CalanquesDidierReault

Europe1 nous a aussi interrogé ainsi que le Président du Parc :

 

Nous prenons acte du changement complet d’orientation et nous nous en félicitons, mais restons extrêmement vigilants quand à l’utilisation du balisage VTT, son lien avec la réglementation, et les interdits ponctuels qui doivent être justifiés par des raisons de biodiversité, donc partagés avec les autres usagers de ces sentiers. Aussi nous demandons d’être associés directement aux discussions avec les propriétaires gestionnaires. 

Comme mentionné, nous ne voulons pas que la réglementation dans les Calanques ne se résume à quelques pistes et quelques sentiers autorisés . L’idée d’autoriser et concentrer la pratique du VTT sur sentiers uniquement sur le seul secteur du Parc de Luminy est inacceptable et inapplicable  !

 

VTT et Biodiversité : des enjeux hyper localisés.

En restant sur les sentiers existants, l’impact sur la biodiversité est du même niveau que celui des autres usagers, et c’est d’ailleurs le but des sentiers d’éviter la divagation. Dans de prochains articles, nous allons par ailleurs approfondir ce sujet. Sans trop s’avancer, on peut d’ores-et-déjà dire que l’impact d’une piste, d’une route sur la biodiversité est a priori supérieur à un sentier étroit.

Fermeture coupe

Le problème se pose donc, sur des zones à enjeu de biodiversité soit dans la pratique hors sentiers « FreeRide », soit dans les créations de sentiers faites sans autorisation. Dans le territoire du parc, on parle de :

– de la circulation hors sentiers dans les Eboulis (présence de Sabline de Provence)

– de la circulation à VTT dans la sablière éolienne de la zone haute du vallon de la Jarre. MBF a fait une visite terrain.  Comme discuté sur le terrain avec le parc début 2019, nous restons dans la position de conserver la partie historique basse du Vallon de la Jarre (ancienne décharge) pour une pratique freestyle peu engagée, délimitée et cadrée par une association locale. Mettre en défens la partie haute comme cela marche déjà dans certains secteurs du spot depuis quelques années.

Quatre Principes pour une bonne réglementation, et lien avec le balisage VTT.

Voici  quatre principes simples à la base d’une réglementation dans un état de droit et de respect de l’environnement.

1/ Le respect du code de l’Environnement: pour les véhicules non motorisés le principe de base est la libre circulation par défaut sur les voies existantes non explicitement interdites, sans question de largeur. La circulation hors des voies existantes est interdite.

2/ Le balisage VTT a uniquement une fonction de guidage: il n’est ni souhaitable, ni utile, ni possible de baliser « VTT » toutes les voies existantes, il faut laisser le balisage dans sa fonction d’incitation et de guidage de 80% du grand public. Avec comme conséquence évidente mais importante: ce qui n’est pas (ou plus) balisé n’est pas forcément interdit.

3/ Le principe de priorité aux piétons et maîtrise de sa vitesse, en conservant le bon sens et la courtoisie pour se croiser.

4/ La justification d’éventuelles interdictions ponctuelles de sentiers, matérialisées sur le terrain,  limitées dans l’espace et le temps. Interdictions qui se doivent d’être justifiées par des éléments tangibles et observables.

 

Historique, impact et cohabitation de la pratique VTT dans les Calanques

Contemplation des Calanques à VTT
Le topo-guide « VTT région Marseille – Toulon« , paru en 1994, indiquait déjà de belles randonnées VTT toujours classiques à ce jour.
Dans les réunions datant de 2016, le parc nous indiquait aucun problème sur les sentiers, on a donc sur ces sentiers classiques plus de 22 ans de recul !

Par ailleurs comme déjà précise, Le comité économique et social du parc, ainsi que la FFRP sont bien favorables au VTT sur sentiers dans le parc !

 

Cas particuliers d’En Vau et Port Pin.

On l’a dit, ce sont principalement les points touristiques, et faciles d’accès pour le grand public. Le parc propose une interdiction toute l’année d’En Vau. En pratique, en 2020 ce sont au maximum 10 VTTistes qui sont présent à En Vau en même temps, dont certains restent juste le temps d’une courte baignade puisque cela n’est pas en général le seul but de leur balade. Nous ne pensons pas que cela justifie une interdiction.

Les propositions détaillées de MBF concernant le VTT.

MBF reste constructif, voici le document de proposition que nous avons envoyé au parc en réponse à la version finale du schéma des sports.

Documents et liens.

Dernière version du schéma des sports, voir à partir de la page 56 concernant le VTT

Une opération sur sentier visant à fermer une coupe.

Voir l’ensemble du dossier Calanques sur notre site.

 

 

 

06/02/2020

Calanques : Une Interdiction du VTT justifiée par le principe de précaution ?!

Dans les Calanques, le seul arrêté existant interdisant le VTT est celui de Luminy.
Ainsi, depuis des années incluant les 8 ans d’existence du Parc, les citoyens ont pu pratiquer le VTT dans le respect de cet environnement, c’est à dire en restant sur les voies existantes (sentiers, pistes), et en bonne intelligence avec les autres usagers. Aujourd’hui le parc propose une interdiction par principe du VTT par “confort visuel et principe de précaution” Chaque VTTiste serait un contrevenant en puissance observé à la jumelle.

Les orientations du  schéma des sports de nature étaient présentées ce Jeudi 23 janvier 2020 à Cassis en présence d’une vingtaine de représentants de pratiques sportives. La Mountain Bikers Foundation (MBF) était là pour représenter les VTTistes et elle a participé au groupe de travail. Mais comme d’autres associations elle a été heurtée  par le traitement réservé au VTT.

Rappel en préambule : Quelle réglementation et statut pour le VTT dans les Calanques et dans les Parcs Nationaux en général?

Pourquoi « interdit ou pas » par principe est-ce important ?

 

Le code de l’environnement est la ligne directrice des parcs nationaux. Il interdit les véhicules motorisés, et uniquement ceux là.
Il interdit le hors sentier (balisé ou pas) pour les véhicules non motorisés dont le VTT, y compris les créations de sentiers et travaux sans autorisation.
Le code de l’environnement s’appliquant dans tous les espaces naturels, rien de nouveau.

Chaque parc peut en fait avoir sa propre réglementation. Les parc nationaux des Cévennes, Réunion et Port-Cros Porquerolles sont sur le mode « autorisé sauf interdit ».

Le Parc national des Cévennes interdit une dizaine de sentiers sur son territoire.

D’autres comme le Mercantour, Ecrins, Vanoise interdisent tout en autorisant quelques pistes.

Dans les Calanques le seul arrêté existant interdisant le VTT est celui de Luminy.
Ainsi, depuis des années que le VTT existe, incluant les 8 ans d’existence du Parc National des Calanques, les citoyens ont pu pratiquer le VTT dans le respect de cet environnement, c’est à dire en restant sur les voies existantes (sentiers, pistes), et en bonne intelligence avec les autres usagers.

Et cela marche! Les représentants des activités pédestres au sein du Conseil Économique Social et Culturel du parc reconnaissent qu’il n’y a pas de problème général de cohabitation sur les sentiers.

Quel contrat moral entre VTTistes et élus qui ont créé le Parc National des Calanques?

Le VTT est une activité historique pratiquée par les Marseillais, depuis des années. Notre position est celle de pratiquants responsables qui sont pour certains retraités !

Ainsi, à la création du Parc des Calanques, en tant qu’activité existante, le VTT n’a pas été interdit, et c’est pour cela qu’il n’apparaît pas comme interdit sur les panneaux de la réglementation du parc ci dessous :

20200128_124553

Comment en 2020 le Schéma de cohérence des sports est utilisé par le Parc pour tenter de revenir en arrière?

Tout se passait plus au moins bien dans ce processus jusqu’à la toute dernière réunion de présentation des travaux, et à notre grande surprise le rendu n’était pas fidèle aux discussions jusque là !

Le Parc des Calanques veut en effet renverser ce principe et aller vers le « interdit sauf autorisé », ce qui serait extrêmement grave en matière de limitation de liberté de circulation et ferait de chaque VTTiste un contrevenant en puissance.

Sachant que depuis des années, MBF propose un schéma autorisé sauf interdit et une matérialisation des sentiers interdits aux VTT comme dans le parc National des Cévennes, ce qui n’abaisse absolument pas le statut du parc, et constitue un régime juridique solide.

Une réglementation qui est perçue comme illégitime n’est pas comprise et pas respectée ; au contraire, on accepte et on respecte plus facilement des interdictions ponctuelles dans un contexte de libre circulation de principe.

20200123_151035

Les incohérences du schéma de cohérence des sports concernant le VTT, en quelques points :

L’ouverture partielle de Luminy présentée comme une avancée pour mieux interdire le reste

Depuis le début, la rationalité de l’interdiction de Luminy se résume en réalité à interdire l’axe déjà surchargé entre la guérite et la Calanques de Sugiton. Historiquement les pratiquants locaux ont toujours évité cet axe, permettant à la pratique VTT d’exister sur Luminy. Didier Reault (Président du Parc), s’était engagé à revenir sur cet arrêté il y a bientôt 3 ans, suite à la fameuse vidéo qui avait fait 1 million de vues.

Depuis et comme toujours, la pratique du VTT à Luminy ne pose pas de problème majeur.

le Parc propose aujourd’hui de ne revenir que partiellement sur cet arrêté, et l’étendre en quelque sorte de Callelongue à La Ciotat !

Ni Chiffres ni études :

En l’absence de preuves factuelles sur la soit disante explosion de la fréquentation à VTT, nous avons interrogé le parc et le bureau d’études accompagnant le parc sur les chiffres de fréquentation. Gênés, ils ont répondu qu’ils n’existaient pas! Exaspération dans l’assistance car nous ne sommes par la première activité qui est traitée de la sorte !!!

Flagrant délit de discrimination :

Entre l’image de carte postale de la Calanque d’En Vau déserte et la réalité sur certains weekends, la différence est une très mauvaise expérience de visite des Calanques. La solution d’éco-compteurs et caméras en temps réel pour dissuader plus de visiteurs est une excellente solution… Mais dont les VTTistes seront privés puisqu’ils seraient interdits avant, par principe de précaution ! Citoyens de 2ème catégorie?

Le VTTAE: épouvantail utile pour interdire.

La réalité des chiffres:

Les professionnels installés à Cassis et qui travaillent avec cette clientèle ne voient pas leurs chiffres exploser.
Le VTTAE n’est pas une aide technique, le pilotage reste pointu même sur pistes caillouteuses!
Les Ventes de VTT ne progressent plus en France. Les ventes de VTTAE ne compensent pas la baisse de ventes des VTT classiques

MBF flyer calanques_paysage_RVB

 

La peur de la communication d’un VTT pourtant déjà autorisé.

Le Parc a déjà 8 ans d’existence avec le statut présenté en préambule. Le VTT ne se développera pas beaucoup plus qu’avant. La raison est simple et d’ailleurs reconnue: la limitation technique de pilotage sur nombre de voies. La discussion doit porter à la marge sur les aménagements (et pas interdictions) sur les secteurs véritablement touristiques d’En Vau et Port Pin.

Place du vélo en ville comme dans la nature, sur des voies construites pour des camions de pompiers.

La vision d’un vélo de route “sur bitume” et sur voies “carrossables” doit être dépassée car d’une part le bitume est un produit fossile dont on ne sait pas s’il sera toujours utilisé dans 20 ans. Même raison pour la carrossabilité qui s’applique à des véhicules type voiture et pas à des vélos. La place laissée libre aux vélos par les voitures individuelles, et in fine dans les espaces naturels doit être repensée avec un autre regard de respect de l’autre et du vivre ensemble ! Il faut cesser d’avoir le vélo “honteux” ! La promotion du Vélo comme mode de déplacement doit être fortement promu pour tenir l’accord de Paris… Marseille n’en prend pas le chemin !

FUB

Dans la nature, le partage des voies de communications est la seule solution pour avoir un impact minimal sur la nature. Il n’est pas possible ni souhaitable d’avoir des voies dédiées pour le trail, la randonnée, la marche nordique ou encore le vélo !

Conclusion: Mais alors Pourquoi interdire et pourquoi une telle vision du VTT? Quelles sont les justifications “inavouables” de l’interdiction?

« Parce qu’on veut qu’il y ait le moins de vélos possible, pas comme à Porquerolles”. “Parce que c’est le cas dans d’autres parcs”, “par principe de précaution”.

Tout est dit.

MBF est une association constructive, et responsable, partenaire partout en France de gestionnaires d’espace naturels pour une gestion juste et équilibrée des problématiques vélo. MBF ne peut accepter une interdiction générale qui ne trouve aucune justification de protection de la nature !

MBF est par ailleurs partenaire du Parc et des autres usagers de cet espace  Voir cette opération sur sentier , Calanques Propres , ou encore cette belle réfection de sentier.

MBF propose depuis plus de 10 ans des solutions de gestion, certaines commencent seulement maintenant à être acceptées et démontrent la justesse de vision de MBF.

Mais certaines orientations concernant le VTT  du Conseil Economique et Social du parc en 2016 ont été tout simplement bafouées dans cette orientation du schéma des sports par la direction du parc.

Dans un très prochain article nous vous présenterons les propositions concrètes que MBF à  une nouvelle fois faites au parc suite à cette tentative de passage en force.

Voir l’ensemble du dossier Calanques sur notre site.

13/06/2019

L’Application « Calanques » mise en ligne

Le Parc National des Calanques à mis en ligne une application pour informer au mieux les usagers, notamment sur les sports et loisirs de nature. Les messages y sont fort intéressants, mais certains concernant le vélo et VTT sont surprenants…

La Mountain Bikers Foundation a découvert avec intérêt l’application mis en ligne par le Parc National des Calanques.

Il faut saluer l’effort du Parc National afin de favoriser les échanges entre l’administration du Parc et les différents usagers des Calanques. Il est primordial de communiquer sur les questions de risque incendie, de meilleure connaissance de l’écosystème, ou des interdictions.

En revanche, la Mountain Bikers Foundation s’étonne de la façon dont le cyclisme et notamment le VTT sont présentés, et cela dès les premières lignes. En effet, il nous apparaît stigmatisant de commencer par établir un classement dans l’histoire des sports pratiqués dans les Calanques.

MBF-appli-calanques_2019-BDIl nous apparaît aussi décevant de mettre en avant « les belles balades » à y faire, en insistant sur la pratique cycliste sur route. A ce sujet, à part la route de la Gardiole, et celle accédant à Luminy il n’y a malheureusement encore peu de pistes cyclables digne de ce nom aux abords du Parc. L’accès aux Goudes et à Callelongue par la route reste dangereux pour les cyclistes.

Dans la partie de l’application consacrée à notre activité, les conseils donnés aux VTTistes posent également question :

« Je roule sur les pistes et sentiers larges »

« J’évite de rouler sur les sentiers et éboulis pour préserver la flore »

Quels éléments concrets de sécurité, de qualité de la pratique ou de préservation de la flore existe-il pour justifier ce conseil ?

C’est justement sur les voies les plus larges (comme la piste d’En Vau) que des débutants prennent le plus de vitesse sans s’en rendre compte. Quelle différence d’impact sur la flore entre un sentier large et un sentier étroit ?

 

MBF-appli-Calanques-15-2019

MBF réagit

La MBF a donc écrit au Président du Parc pour lui demander une modification de ces éléments textuels.

Par ailleurs, nous espérons vivement que ce « conseil », de pratique du VTT sur voies « larges » ne préfigure en rien une future décision prise dans le cadre du schéma des sports et loisirs de nature, tout comme dans la future réglementation à Luminy (Schéma en cours de discussion et auquel des représentants des différents sports participent, dont la MBF).

En savoir plus :

Le dossier sentinelle « Calanques » complet

Calanques : Les vététistes s’engagent

Réfection de sentier dans les Calanques

Opération calanques propres

 

27/05/2017

Opération Calanques Propres 2017

Compte rendu de l’opération Calanques Propres 2017. Les vététistes étaient présent : Bilan : 19m3 ramassé en une demie journée…

« Tout commence par une magnifique journée sous un ciel uniformément bleu. Rendez-vous comme prévu un peu avant 9h avec Olivier et son équipe de l’ONF pour la distribution des T-shirts, gants, sacs poubelles, sacs de tri pour les déchets recyclables et 2-3 pinces pour ramasser les déchets les moins attrayants… 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les participants à l’opération (12 MBF, 10 du théâtre du Centaure, et 4 indépendants) arrivent doucement avec le sourire, retrouvailles ou nouvelles connaissances selon les personnes. Il fait encore frais à l’ombre des pins le long de la route de feu de Sormiou et le T-shirt Calanques Propres jaune bien visible est le bienvenu pour ajouter une couche!

Olivier nous montre le secteur à nettoyer sur la carte. Puis vers 9h, nous commençons à nous éparpiller par petits groupes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le long de la route, énormément de petits déchets ainsi que des gravats qui auront rempli une bonne partie du camion de l’ONF et nous aurons occupés 2 bonnes heures à une dizaine de personnes.

Une piste permet à la charrette du théâtre du Centaure de régulièrement venir chercher les sacs pleins et les ramener à la benne prévue pour la collecte. 4 voyages pleins!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Plus tard, au fur et à mesure que nous avançons, le cocher nous informe qu’il y a une « mine » de déchets plus loin, découverte par un des groupes avancés, vers les dernières maisons de la Cayolle. Presque tout le monde se rend alors sur les lieux et en effet, c’est une décharge publique!!! Frigos, aspirateurs, bâches, pneus sommiers, matelas et j’en passe!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La benne est remplie et les déchets sont disposés autour, le camion ONF est également plein… Il est temps d’arrêter là l’opération, vers 12h30. Remerciements des participants, en espérant remettre ça l’année prochaine pour finir (?) le nettoyage de ce secteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au final, environ 19m3 ont été ramassés (environ 30 personnes sur le secteur)!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un petit groupe MBF pique-nique à l’ombre des pins avant de traverser le majestueux massif de Marseilleveyre à VTT: une belle journée plein soleil avec un bon Mistral rafraîchissant. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merci Nico pour ce compte rendu :)

04/04/2017

Calanques : Décryptage d’une vidéo qui fait bouger les choses

Lorsqu’une vidéo met un coup d’accélérateur à notre dossier sentinelle concernant « les Calanques », la semaine fut animée, décryptage autour d’un buzz énorme…

Acte 1 : La vidéo

Un pratiquant de VTT se filme dans les Calanques en signalant qu’il a reçu un PV de 135 € pour avoir fait du VTT dans la zone interdite par arrêté municipal : « Le secteur de Luminy ».

La vidéo est d’autant plus réussie qu’il présente sa pratique comme respectueuse de l’environnement et des autres usagers « durable et responsable » comme le dit notre « baseline ».

Cette vidéo et les commentaires laissés rappelle avec force l’attachement des Français à la liberté de circulation à vélo et aux cotés écologique de ce dernier.

Pour la petite histoire, le vététiste n’a semble-t-il pas été verbalisé, ces coordonnées ont été prises pour le moment. La vidéo atteindra le million de vues sur Facebook en quelques jours…

MBF-vidéo-calanques

Acte 2 : Le Parc National des Calanques obligé de réagir

Au vu des réactions nombreuses d’indignation devant la vidéo, la réaction se devait d’être rapide !

5 jours après la vidéo, France bleu publie un très bon article qui fera le tour des réseaux également  mais pas autant que Serge bien sûr ;)

Dans celui-ci, Didier Réault, Président du Parc National des Calanques, témoigne de son ouverture à la pratique du VTT, et parle même de l’idée de revenir sur l’arrêté municipal interdisant le VTT à Luminy. Cédric Tassan s’exprime lui pour le groupe des MBF locaux.

Finalement, un bon buzz fait toujours avancer les dossiers ;) comme nous l’avions fait en 2016, notamment avec l’affiche ci-dessous.

La réaction vive des vététistes nous avait permis d’être invités à la table des négociations et de faire infléchir les projets prévus : « Le CESC du Parc des Calanques et la FFRP favorables au VTT »

MBF flyer calanques_paysage_RVB

Florent, expert local de ce dossier, analyse cette actualité en 2 actes :

MBF-VTT-calanques-BD« Tout d’abord, une pensée particulière quand même pour cet arrêté que certains subissent depuis plus de 20 ans… En fait, la pratique du VTT est autorisée presque partout sur les domaines des calanques : sur les propriétés du département, du Conservatoire du Littoral, de la Ville de Cassis… Mais pas sur le massif de Luminy : un territoire qui appartient à la ville de Marseille. C’est un arrêté municipal qui interdit l’accès dans ce secteur aux vélos.

On ne retrouve pas dans les déclarations de Didier Réault la notion d’itinéraire dédié et balisé pour le VTT, c’était pourtant une idée qui revenait en boucle chez nos interlocuteurs. C’est plutôt une bonne nouvelle. On imagine que Mr Reault sent que la pratique locale du VTT n’a pas besoin de balisage, la vidéo de Serge exprimant le point de vue d’un local à aidé ! Au passage, c’est pas que MBF soit pour ou contre le balisage VTT, c’est juste que le balisage doit être perçu comme ayant fonction première de « guidage », mais ne donnant pas de statut légal à la voie. (Des routes sont balisées GR…).

« Des interdictions ponctuelles, on peut comprendre. Typiquement, la descente qui va sur Sugiton, où il y a énormément de piétons, et où il faudrait gérer aussi l’afflux de vélos… mais nous ce qu’on veut c’est une pratique libre globale » (Cédric Tassan)

On répète ici ce qui a été le leitmotiv de MBF depuis le début du dossier il y a 9 ans ! Le VTT est autorisé sauf des interdits définis spatialement et/ou temporairement. La proposition d’interdiction de la descente sur Sugiton date de nos premières entrevues avec la Mairie.

« Selon Didier Réault, un accord pourrait être trouvé d’ici l’été, ou la fin de l’année au plus tard.. et une bonne partie du secteur de Luminy pourrait alors être ouverte aux vététistes. » (Tony Selleiz, journaliste)

Bonne nouvelle ! Depuis 10 ans ou presque, la ville de Marseille attendait que le Parc définisse la règlementation concernant le VTT pour évoluer, on voit ici que la mise en cohérence peut être rapide, un grand merci au Président du Parc National.

« Ce n’est pas un Parc National sous Cloche, nous sommes favorables à ce qu’il soit ouvert (…) L’idée c’est d’abord que toutes les propriétés soient ouvertes à la circulation VTT, sur les pistes DFCI et les grands sentiers » (D Reault – président PN des Calanques) »

En tant qu’experts du terrain nous sommes prêts à discuter d’une règlementation future à Luminy. De plus, nous nous sommes engagés à participer à l’entretien des sentiers. »

Nous espérons des nouvelles bientôt  !

Bravo à Serge, le réalisateur de la vidéo qui a un sens du buzz comme on a pas encore réussi à le faire !

Si tu es dans le secteur, rejoins le groupe facebook des vététistes locaux pour mener des actions ! #PlusNombreuxOnEstPlusFort

Acte 3 : Les vététistes se rassemblaient justement ce dimanche

« On était 5, entretien de l’assise du sentier, fermeture de sentes, ramassage de déchets sur le sentier du Président au dessus des Goudes. »

MBF-calanques

En savoir plus :

Le dossier sentinelle « Calanques » complet

Calanques : Les vététistes s’engagent

Réfection de sentier dans les Calanques

Opération calanques propres

 

 

05/12/2016

Réfection de sentier dans les Calanques

La MBF s’était engagé à le faire : les vététistes Marseillais ont menée une première action d’entretien de sentier dans les Calanques.

MBF-calanques-sentier-BDComme indiqué il y a quelques mois, la Mountain Bikers Foundation s’est engagée à effectuer des actions d’entretien de sentiers dans les Calanques, en partenariat avec l’association « Les excursionnistes Marseillais ». Cette action intervient dans le contexte plus large de la mise en place par le Parc national des Calanques d’un schéma de circulation des vélos.

En tant normal, MBF a l’habitude de faire un « appel à bénévoles » auprès de tous les adhérents du département concerné, ou via la page « Prochaines Brigades Vertes » du site pour ce type d’action. Pour cette première action, il s’agissait plutôt d’un journée « test ». L’action à donc été menée sur le site domanial des Calanques de Marseille, par un petit nombre de bénévoles afin d’assurer la réussite d’une intervention simple et ciblée.

Par la suite, avec l’expérience du réseau national MBF, il est prévu des actions de plus grande importance, en partenariat avec l’ONF notamment et en avisant le Parc national des Calanques bien sûr.

Une belle demi-journée d’action

Ils étaient 5 participants avec l’objectif de fermer une coupe de virage. Celle-ci devenait trop empruntée (mais presque pas par les vététistes) créant un ravinement important impactant le milieu écologique local. Précision importante : cette coupe n’a pas été choisie car les vététistes en sont la cause, puisque celle-ci n’est quasiment jamais emprunté par les VTT.

La réfection de l’assiette du sentier a demandé la manipulation de 2 tonnes de pierres à la main (pierres trouvées sur place ou en bas du muret pour la plupart). L’impératif était une action durable, solide, mais dans le même temps quasi invisible, intégrée dans l’environnement existant.

Ensuite, une « mini-coupe » de sentier a été comblée de la même manière. Ce fut également l’occasion de discuter et de sensibiliser quelques traileurs qui empruntaient l’importante coupe sur laquelle les bénévoles étaient justement en pleine action.

Une évaluation de l’impact et de la durabilité de cet entretien serait intéressante à mener, en tous cas, nous suivrons l’évolution sur le terrain avec attention.

Résumé en image :

Etat initial de la coupe

MBF - chantier calanque coupe

Création de l’assise, monte du mur en lui donnant du fruit (pente amont), égalisation, tout a été enchaîné logiquement

MBF-calanques-sentier-BD

Pour trouver le meilleur calage possible entre les pierres, différentes pierres sont préalablement disposées à proximité et testées l’une après l’autre

MBF-calanques-sentier-réfection-BD

Accueil très positif de la démarche lors des échanges avec les autres usagers

MBF-calanques-sentiers-VTT-BD

Juste avant de finir d’égaliser le sol au niveau de la section refaite

MBF-calanques-sentiers-refection-BD

Ajout de végétaux morts provenant de précédents entretiens trouvés sur les lieux, placés sous la partie refaite du muret afin de dissuader et masquer le passage

MBF-sentiers-VTT-calanques-BD

On voit difficilement la jointure entre la partie ancienne et nouvelle du muret :

MBF - chantier calanque avant_apres

Montage avant après

 

Vous souhaitez les rejoindre ? Inscrivez-vous sur leur groupe Facebook !

Voir aussi :

Dossier sentinelle « Parc national des Calanques »

Opération Calanques propres 2016

Création de sentier VTT à Fontainebleau

« L’Azur Bike Park » de Roquebrune-sur-Argens

 


27/07/2016

Calanques : les vététistes s’engagent…

Le dialogue semble ré-ouvert pour construire un projet de circulation des usagers cohérent dans les Calanques de Marseille. Pour faciliter cela, la MBF s’engage dans l’entretien des sentiers des Calanques.

Rappelons-le, la réunion technique du 15 mars 2016 avait déclenché le mécontentement des vététistes. La mobilisation de la MBF et des vététistes locaux avait été suivie par le soutien du Conseil Economique Social et Culturel (CESC) du Parc National des Calanques et celui du Comité Départemental de la Fédération Française de Randonnée des Bouches-du-Rhône.

MBF-calanques-entretien

Ainsi, le dialogue semble ré-ouvert pour construire un projet cohérent de circulation des usagers des sentiers dans les Calanques de Marseille.

Comme ailleurs en France, la Mountain Bikers Foundation impulse toujours une démarche volontaire de la part des vététistes pour entretenir les lieux de pratique. Effectivement, il nous semble logique que, comme les autres usagers des sentiers, les vététistes aussi prennent leur part dans l’entretien de ces derniers.

Aussi, la MBF s’engage auprès du Parc National des Calanques a assurer des journées d’actions bénévoles en partenariat avec l’association « les Excursionnistes marseillais ».

La suite de ce dossier sentinelle se déroulera donc après la période estivale.

La réponse à notre courrier :

Voici le dernier courrier de réponse du Parc National des Calanques en date du 5 juillet 2016 :

MBF - Calanques-marseille-13-51

 

 

02/05/2016

Le CESC du Parc des Calanques et la FFRP favorables au VTT

Suite au mécontentement des représentants de la communauté vététiste, le groupe de travail « Activités terrestres » du Parc s’est réuni, et l’avis de la FFRP a été recueilli.

Réunion du groupe de travail « Activités terrestres » du Conseil Economique Social et Culturel du Parc

Rappelons-le, suite à la deuxième réunion technique du 15 mars 2016 durant laquelle les grands principes de l’encadrement de la pratique du vélo étaient présentés, le Président de la MBF, exprimait son mécontentement envers les décisions qui ont été prises par le Parc.

Un mécontentement exprimé aussi par les autres représentants de la pratique du VTT alors présents.

Extraits du compte-rendu de la réunion du groupe de travail « Activités terrestres » du 24 mars 2016 relatifs à la réunion technique du 15 mars 2016 :

« Lors de cette réunion [réunion du 15 Mars], le sujet de l’interdiction de l’accès des vélos aux sentiers de randonnée pédestre, a suscité une vive déception et un désaccord de la majorité des participants. »

« A ce stade de la concertation, le Parc National souhaite échanger avec le groupe de travail du CESC afin de recueillir l’avis du CESC plénier. »

C’est pourquoi le groupe de travail « Activités terrestres » du Conseil Economique Social et Culturel (CESC) du Parc National des Calanques s’est réunit le 24 mars 2016.

Lors de cette réunion, les grands principes qui ont précédemment été soumis à la consultation des représentants de la pratique, ont été présentés aux membres du groupe de travail du CESC. Ces derniers ont été invités à débattre de l’orientation proposée par le Parc.

En ce qui concerne la pratique sur sentier existant (single/monotrace) en cœur de Parc, point qui avait suscité la réaction des représentants des vététistes, chacun des membres du groupement de travail est amené à donner son avis.

S’ils sont divergents, la majorité y est favorable. D’ailleurs, les participants considèrent  que l’orientation du parc sur ce point doit être assouplie pour permettre la pratique du vélo sur certains sentiers en cœur de Parc, et non pas seulement « autorisés à titre exceptionnel » .

Les points principaux évoqués par les membres du groupe de travail sont les suivants :

  • L’amélioration de la cohabitation entre tous les usagers (VTT, piétons, pêcheurs, grimpeurs, parapentistes, chasseurs, apiculteurs, …) en incitant à adopter les bonnes pratiques
  • La préservation des espaces les plus sensibles, et donc l’interdiction du VTT sur les sentiers concernés (notamment ceux qui facilitent la prise de vitesse)
  • La gestion de la fréquentation au sein du Parc

Le compte-rendu complet de la réunion du groupe de travail « Activités terrestres » du CESC du 24 mars 2016 ICI.

Rencontre Randonnée Pédestre et PNC

Le 5 avril 2016, c’est l’avis du Comité Départemental de la Fédération Française de Randonnée des Bouches-du-Rhône sur les orientations d’encadrement de la pratique vélo en cœur de Parc qui a été recueilli par le Parc National des Calanques.

C’est un avis favorable au cheminement des VTT dans sur les sentiers qui est donné par la FFRP.

Celle-ci indique qu’il existe peu de conflits d’usages entre randonneurs pédestres et vététistes au regard de la fréquentation actuellement faible. Elle n’est pas non-plus opposée à la pratique du vélo sur sentiers, mais demande un soutien des vététistes concernant leur entretien.

Tout comme les membres du groupe de travail « Activités terrestres » du CESC du Parc, la FFR propose une réflexion concertée sur les bonnes pratiques à adopter pour une bonne cohabitation entre les usagers.

En conclusion…

Ce sont des avis dans l’ensemble favorables du groupe de travail « Activités terrestres » et des représentants départementaux de la randonnée pédestre qui ont été recueillis.

C’est donc avec impatience que nous attendons les nouvelles propositions du Parc National des Calanques concernant la pratique du vélo au sein de celui-ci !

16/03/2016

Réunion présentant le projet vélo dans le Parc des Calanques

Suite à une consultation des différents acteurs de la filière vélo, le Parc des Calanques présentait le 15 mars 2016 l’ébauche d’un projet de circulation des vélos. Réaction du Président de MBF.

Opération Calanques propres 2015 (21)Suite à une consultation des différents acteurs de la filière vélo à laquelle MBF avait répondu présent comme d’autres structures représentant le vélo, le Parc National des Calanques réunissait le 15 mars 2016 les différents intervenants pour présenter l’ébauche d’un projet de circulation des vélos.

Dans l’attente du compte rendu de cette réunion, nous vous proposons le courrier que notre président a envoyé aux gestionnaires du Parc dès le lendemain de cette réunion. En effet, il semble que les différentes contributions des acteurs de la filière vélo n’aient pas été entendues par le Parc.

Le projet présenté semble même aller à contrario des différentes préconisations émises par les acteurs et professionnels de l’activité VTT…

La lettre du président :

Voici le courrier envoyé aux gestionnaires du Parc des Calanques

Monsieur Bland, Madame Drunat, Monsieur Azibi, 

Pour faire suite à notre réunion d’hier, je pense que chacun d’entre vous a pu mesurer la déception des représentants de la pratique VTT qui ne se retrouvent pas du tout dans le diaporama qui nous a été présenté. Nous avons en effet la désagréable impression de ne pas avoir été pris en considération.

Hier, autour de la table, vous aviez réuni un vivier de compétence sur lequel il me semble important de s’appuyer. Je vous remercie par avance d’en tenir compte.

1 – Comme convenu hier, je vous remercie de nous faire parvenir par retour d’email le diaporama en question.

2 – Je vous confirme que nous nous tenons à votre disposition pour une participer à une réunion technique au cours de laquelle nous nous réunirions, autour d’une carte des lieux, pour échanger de manière concrète. Je tiens à votre disposition la liste des interlocuteurs pertinents à réunir à ce sujet.

3 – je mesure ce matin, aux nombreuses et vives réactions sur les réseaux sociaux, que si nous ne nous réunissons pas très rapidement pour cette séance de travail, nous aurons du mal à apaiser les tensions qui sont en train de se faire jour.

Comptant encore sur la prise en considération des contributions des représentants consultés, nous nous tenons à votre disposition.

Bien cordialement.

Réaction à chaud :

Un petit clin d’œil dans l’objectif de rassembler les Marseillais sur l’actualité récente des Calanques

MBF flyer calanques_paysage_RVB

Historique :

Voir ou revoir l’historique du dossier « Sentinelles » sur le Parc des Calanques en cliquant ICI

 

 

14/03/2016

Le Parc des Calanques définit les conditions de pratique du vélo

Le Parc National des Calanques souhaite définir en 2016 les conditions de la pratique du vélo. Voici la contribution de MBF.

Depuis maintenant plusieurs années, les adhérents MBF du Opération Calanques propres 2015 (21)secteur réfléchissent à la situation du VTT dans le Parc National des Calanques. Un point sur la situation avait été fait en mai 2015. Retrouvez le dossier complet ICI.

Le 16 décembre 2015, MBF et d’autres associations représentant l’activité vélo ont été réunis par le Parc National des Calanques.

L’objectif de cette réunion était d’entamer un travail de réflexion pour organiser la pratique du vélo.

Ce jour là, lors de la présentation du Parc, la déclinaison de cet objectif était la suivante :

  • Donner de la visibilité à l’espace de pratique du vélo sur le territoire du Parc et informer les visiteurs,
  • Assurer la compatibilité de la pratique du vélo avec les enjeux de conservation du patrimoine naturel,
  • Reconnaître les pratiques « douces » mais aussi lutter contre les pratiques impactantes,
  • Favoriser le cheminement de modes de transports doux et l’éco-mobilité pour accéder au coeur de Parc.

MBF s’attache à représenter dans cette démarche l’ensemble des activités existantes, du vélo de montagne au vélo freestyle.

Suite à cette réunion du 16 décembre 2015, le Parc National des Calanques a souhaité remettre un questionnaire aux participants afin de les consulter sur le projet à mettre en œuvre.

Notre réponse à la consultation

CalanquesAprès de nombreuses discussions et plusieurs réunions, MBF a comme les autres organismes (fédérations, syndicat des moniteurs,…) rendu sa contribution.

Vous trouverez ici celle remise au Parc National des Calanques par MBF : Contribution MBF Parc national des Calanques.

Durant cette période de consultations, les adhérents MBF locaux souhaitant poursuivre la consultation se sont réunis à de nombreuses occasions avec d’autres acteurs incontournables du VTT local (fédérés comme non fédérés, des professionnels du commerce du cycle, de l’accompagnement des activités de pleine nature dont le VTT, de l’édition et d’autres nombreux acteurs pratiquants ou non, adhérents massivement à cette démarche).

Les discussions de ce « collectif » ont permis d’établir une « contribution libre ». Celle-ci se veut plus précise, plus développée et complémentaire à la contribution demandée par le parc avec des éléments de contexte précis.

Retrouvez ICI la contribution « libre » du « collectif » MBF.

Le soutien de la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

En soutien à la MBF, et donc à tous les vététistes engagés, la Commission Nationale de Vélo de Montagne de la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM) a notamment fait part de son avis favorable à la pratique libre et respectueuse du vélo de montagne. De plus, elle affirme se porter volontaire pour accompagner le Parc National à la sensibilisation de tous les pratiquants au respect de l’Environnement, et des autres usagers.

Cet avis vient ainsi réaffirmer la position de la FFCAM au sujet de la pratique.

La lettre de la Commission Nationale de Vélo de Montagne de la FFCAM ICI.

Documentation :

Contribution MBF Parc national des Calanques.

Contribution libre MBF et autres partenaires Parc national des Calanques.

Voir ou revoir l’historique du dossier « Sentinelles » sur les Calanques en cliquant ICI


  • Faites tourner l'info !

POUR UN VTT DURABLE ET RESPONSABLE !

AGIR

COMMUNIQUER

PRESERVER

Centre de ressource national pour le développement durable et responsable du VTT, MBF conduit des actions auprès des vététistes pour les sensibiliser dans leur pratique et leurs actions locales, ainsi qu’auprès des institutions pour les aider dans leurs réflexions et éviter des interdictions de pratique par manque de connaissance.

MOBILISEZ VOUS !

Informer | Participer | Agir

JE REJOINS MBF
Ministère des sports
IMBA Europe
1% pour la planète
Nature et Découverte
J'agis pour la nature
Conseil Départemental 38
Santa Cruz
Trek
MTB Events
Origines Clothing
Dakine
Specialized
Moustache Bikes
Bosch
Shimano
Squirt
MAVIC
MB Race
Rockrider
DTSWISS
Tribe Sport Group
Race Compagny
Lapierre
Ho5 Park
Urge
Brake Authority
Pure Agency
Pep’s Spirit
Institut de Formation du Vélo
Moniteur Cycliste Français
A.S.O
Outdoor Sport Valley
Union Sport & Cycle

copyright Mountain Bikers Foundation - Tous droits réservés - Mentions légales

Conception site internet et